AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 home , sweet home » jace - TERMINE

Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Porter
    one way or another; i'm gonna find ya' suck*r

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 24
degré de peur :
35 / 10035 / 100

Célébrité : CMM
Date d'inscription : 22/12/2008

me& only me
Song: Oasis ; Wonderwall
relations&you:

MessageSujet: home , sweet home » jace - TERMINE   Mer 24 Déc - 21:14




    Home Sweet Home » Jace & Stan

      « Nous y voilà ... » dit - il, soulagée. « Après toi ...» ajouta t - il, comme à son habitude, en laisasnt Jace entrer la première. Par réflexe, il ferma la porte à double tours puis s'accroupit pour délasser ses chaussures. Elles étaient confortables mais là, il n'avait qu'une envie, c'était que ses chaussettes entre en contact avec le sol. Une moquette beige chiné. Il avait acheté la villa entièrement meublée, des tableaux décoratifs jusqu'à revêtement de sol. Il y avait, cependant, sur le meuble d'entrée où il balança son trousseau de clés, une photo de lui et Jace, qu'ils avaient prit il n'y a pas si longtemps. Il attrapa ses chaussures et les posa dans un coin, pour que personne de butte dessus et pour ne pas qu'il les cherchent pendant des heures la prochaine fois qu'il voudra les porter. Il enleva sa veste noire et la posa sur le porte manteau, il se rendit compte qu'il avait oublié son écharpe sur la banquette arrière, tant pis, il la prendre demain, ce n'était pas perdu. Il observa sa figure dans le miroir de l'entrée, il avait des cernes marquées qui trahissaient un manque de sommeil. Il s'adressa alors à Jace : « Quand tu seras prête, tu iras choisir le DVD ? » il n'était pas très fort dans le choix des films, et vu qu'ils n'avaient aucun film précis en tête et que Heaven semblait triste, il jugea bon de lui proposer de choisir une fois qu'elle aurait enfilé son pyjama. Son pyjama ... sans perdre une seconde, il courra à l'étage, vers leur chambre à couché. Une vingtaine de marches reliait les deux étages de la villa, il les monta sans problème et traversa l'immense couloir qui donnait sur la salle de bain et les trois chambres. La dernière, au fond, était la sienne et celle d'Heaven, l'odeur de vanille qui flottait le réconforta de suite, il adorait la vanille, et on pouvait toujours trouvé des bougies parfumés dans ses affaires. Il se dirigea vers son lit, qui était impeccablement fait et sortir, d'en dessous de son oreiller, son vieux bas de pyjama tout doux mais tout froissé. Il se déshabilla rapidement : déboutonna sa chemise, retira son marcel, puis enleva rapidement son jeans qui devenait inconfortable. En deux coups,il passa ses deux jambes dans son bas de pyjama. Le gardé sous son oreiller ne le réussissait pas, mais c'était une habitude de son enfance qu'il avait gardé ... Il alla direction la salle de bain et balança tous son linge dans le bac prévu à cet effet. Stan avait les cheveux en bataille et se dit que demain, il leur ferait subir un bon shampoing ... il faudra aussi qu'il passe chez le coiffeur, histoire de redonné un peu de structure à tout ça. Il n'entendait pas Heaven, en bas, et décida de descendre pour voir ce qu'elle faisait : « Heaven ?» pas de réponse. « Heaven ?» il se dirigea vers la salle de séjour ... « Heaven ? Qu'est ce que tu fais ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace H. Evans
admin ma dose d'héroïne, c'est lui.
avatar

Nombre de messages : 346
Localisation : Dans tes bras
degré de peur :
45 / 10045 / 100

Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 19/12/2008

me& only me
Song: Thirteen Senses - Into the fire (l)
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Jeu 25 Déc - 23:08

    Enfin arrivés. Stan laissa entrer Jace devant, puis entra à son tour et commença à enlever son manteau et ses chaussures, à des endroits bien précis. Pour Jace, c'était beaucoup moins compliqué : elle balança ses chaussures à talons dans l'entrée, veillant toutefois à ce qu'elles ne gênent personne puis déposa son manteau sur une cintre, rapidement. Jace était à la frontière entre bordélique et le maniaque. Ce n'était pas la fille la plus soignée du monde, mais elle savait toutefois mettre de l'ordre. Stan lui dit de le prévenir quand elle aurait choisi un film. Ah oui, le DVD.

    « T'es sûr de vouloir me laisser la lourde responsabilité qu'est le choix du DVD ? » plaisanta t-elle tout en continuant : « J'veux pas que tu m'en veuilles de choisir un film qu'il ne te plais pas, comme la dernière fois où j'avais pris Titanic. D'accord, c'est peut-être un grain romantique pour toi, mais ça faisait des lustres que j'avais pas vu ce bon vieux film et j'avais besoin de chialé pour rien, pour une fois alors, disons que je préfère éviter une nouvelle catastrophe, tu comprends ? » ajouta t-elle, se souvenant du soir où elle l'avait obligé à rester 2 longues heures, ce qui avait été une véritable torture pour Stan.

    Stan monta en haut par la suite pour se changer, ce que ne voulait pas faire tout de suite Jace. Elle avait un peu la flemme de monter et de se changer, elle préféra donc aller vers la cuisine où elle se remplit un verre de soda qu'elle engloutit en moins de deux secondes. Elle se posa ensuite sur le canapé, et attendit que Stan descende. Elle se dit qu'elle devait peut-être parler de Devan à son amoureux actuel, après tout elle ne devait rien lui caché, pas vrai ? Il pourrait peut-être la comprendre, du moins essayer de la comprendre. Elle n'en pouvait plus de mentir, et de dire que tout allait bien alors que tout était faux. Elle voulait être honnête, car Stan l'avait toujours été avec elle. Elle entendit une petite voix dire son surnom, mais elle ne répondit pas, trop plongée dans ses pensées. Stan arriva, un peu inquiet en lui demandant ce qu'elle faisait. Il était temps.

    « Oh, euh rien de spécial, je réfléchissais. Huum ... tu veux t'asseoir ? » répondit-elle, tout en se décalant pour laisser de la place à Stan. « Je dois te parler à propos de quelque chose, d'important. » ajouta t-elle, avant de se tourner vers Stan, qui s'était assis à ses côtés.

    Bizarrement, il souriait et semblait impatient de connaître la nouvelle qu'allait lui annoncer Jace. Oh, &s'il pensait à autre chose ? Comme un bébé, par exemple. Oui, l'attitude de Jace pouvait tout à fait correspondre avec ce genre d'événement mais oh mon dieu, s'il pensait à ça, elle ne pouvait encore moins lui dire ce qu'il s'était passé avec Devan. Mince, dans quel situation s'était-elle encore fourrée ... ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yale-u.1fr1.net
Stanley Porter
    one way or another; i'm gonna find ya' suck*r

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 24
degré de peur :
35 / 10035 / 100

Célébrité : CMM
Date d'inscription : 22/12/2008

me& only me
Song: Oasis ; Wonderwall
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Ven 26 Déc - 14:05


    Stan alla rejoindre Jace au salon, elle était assise sur le canapé en cuir noir qui faisait face à une table basse en verre et un écran plat. Juste à côté se situait une bibliothèque où Stan rangeait tous les DVDs, il n'achetait des DVDs uniquement après les avoir vu au cinéma. Si le film lui plaît, il investit avec plaisir dans un coffret DVD pour savourer les bonus du long - métrage. Vu que Jace lui avait proposé de choisir le film de ce soir, il allait sûrement regardé un film comme Juno ou Chantons sous la pluie, le premier l'avait fait énormement rire et l'avait beaucoup attendri, le second est un classique qu'il regardait souvent les dimanches pluvieux de son adolescence. La fois où ils avaient regardé Titanic, il était plus concentré sur son pot de glaçe et sur sa montre plutôt que sur l'écran. Ce film était diffusé au moins trois fois par ans à la télévision, il avait eu sa dose. Okay, c'était un film culte qui faisait craqué les filles, et l'héroisme de Leonardo l'avait un peu rendu jaloux, en plus, Jace était immobile et passionnée, il ne voulait pas la refroidir en disant que le film ne lui plaisait pas du tout. Il voulait tellement lui faire plaisir qu'il était prêt à supporter deux heures d'un films vu et revu et donc incroyablement prévisible. « Je dois te parler à propos de quelque chose, d'important. » dit - elle. Interpellé, Stan ne se fit pas prier pour s'asseoir à côté de Jace. Il avait un sourire enfantin sur la figure. A cet instant, il ne pensait à rien de négatif, il était sûr et certain que Jace était sur le point de lui annoncer une bonne nouvelle. « Vas y, je t'écoutes. » lui répondit - il, en posant sa main sur le genoux d'Heaven. Qu'allait - elle lui annoncer ? Un bébé ? Tout à coup, Stan se mit à sourire encore plus fort. Une villa, une femme, un emploi stable, un bébé, si cette nouvelle concernait une grossesse il allait, à coup sûr, se mettre à pleurer de joie. Il porterait alors Jace en l'embrassant comme un dingue avant de courir vers le téléphone pour prévenir ses parents. Ils devaient sûrement être je ne sais où dans le monde, mais peu importait le décalage horaire, une nouvelle pareille était si importante. C'était peu être pour ça que Jace semblait ailleurs et épuisée ces derniers temps. Assurer dans ses études et travailler au Lullaby était déjà épuisant. Subir la pression des journalistes et celle de Stan en plus était encore pire. A ce moment, il se jura que, si elle attendait un enfant, de lui ordonner de ne plus travailler. Elle pourrait étudier et, lorsqu'elle aurait du temps libre, venir rejoindre Stan au bar. Il fallait penser au mariage, aussi, ses parents lui en parlerait sûrement. En garçon obéissant, il ne saurait pas refuser à sa mère un mariage de rêve, au bord d'une plage Hawaïenne ou dans un château français, avec plus de cinq cents invités et quatre jours de festivités. Avec une dizaine de robes de créateur pour Jace, dont une dessinée par Karl Lagerfeld. Le créateur aurait été courtisé par la mère de Stan qui lui aurait promis de maquiller ses mannequins gratuitement durant les vingt fashion weeks à venir avec les produits de l'entreprise familiale. Ah, le mariage ... Et un bébé ... Et Jace ... C'était comme si il était en plein rêve, un rêve qu'il ne voulait pas quitter. Il a toujours était si impatient d'avoir sa propre famille, d'en être le chef, avoir un rôle si important que d'éduquer ses enfants et de protéger son épouse ... Il eu soudain un peu peur, et si il n'assurait pas dans ce nouveau rôle ? Jace était si ... parfaite. Le moindre faux pas pourrait la faire fuir, et un mariage, un bébé, une maison, un travail, cet ensemble était si idyllique, si haut sur l'échelle du bonheur, que la chute serait automatiquement d'une brutalité incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace H. Evans
admin ma dose d'héroïne, c'est lui.
avatar

Nombre de messages : 346
Localisation : Dans tes bras
degré de peur :
45 / 10045 / 100

Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 19/12/2008

me& only me
Song: Thirteen Senses - Into the fire (l)
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Ven 26 Déc - 22:25

    Stan se posa à ses côtés, puit lui dit qu'il l'écoutait. Bon sang, dans quel merde s'était-elle encore fourrée? Elle ne pouvait pas lui dire, c'était impossible. Pas maintenant, pas ici, pas là. Pourtant, elle aurait dû le faire. La situation se serait décomplexer en quelque sorte, et Stan aurait compris le comportement de Jace. Mais là, lui dire ça comme ça alors qu'il pensait peut-être à tout autre chose ? C'était impossible. Jace était amoureuse de lui, elle ne voulait pas le faire souffrir même si en embrassant Devan, elle l'avait fais inconsciemment.

    « Je ... je t'aime, Stan. Je suis désolée de mon comportement de ces derniers temps, je dois être insupportable et je ne sais pas comment tu fais pour me supporter, mais c'est pour ça que je t'aime. Avec toi, je veux fonder une famille ... » lança t-elle, comme si c'était la chose la plus évidente du monde.

    Bien sûr, elle le pensait. Ce n'était pas que mensonge ou en remplaçant d'une autre tirade beaucoup moins joyeuse. Elle voulait fonder une famille avec Stan, mais pas tout de suite. Pourtant, sur le coup, elle n'avait rien trouvé de mieux à dire que ça. Stan parut joyeux, et l'embrassa doucement. Jace se laissa porter par ce sentiment de stabilité, de bonheur sûr, et de joie suprême. Ils s'arrêtèrent un instant, se regardant droit dans les yeux. Pourtant, ça ne lui suffisait pas ce bonheur simple & délicat. La preuve, elle était attirée par Devan, ce qui était bien signe qu'il y avait quelque chose qui clochait, non ? Cette histoire la rendait folle, elle ne voulait donc pas mêler Stan à tout ça. Il ne comprendrait pas, elle en était certaine. Elle ne voulait pas qu'il se sente trahi, blessé ou même trompé. Elle voulait qu'il soit heureux, c'était la seule chose qui comptait. & s'il pouvait être heureux avec elle, alors elle aussi serait heureuse. Même si elle devrait faire des sacrifices, elle le ferait pour eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yale-u.1fr1.net
Stanley Porter
    one way or another; i'm gonna find ya' suck*r

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 24
degré de peur :
35 / 10035 / 100

Célébrité : CMM
Date d'inscription : 22/12/2008

me& only me
Song: Oasis ; Wonderwall
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Sam 27 Déc - 0:26


    « Je ... je t'aime, Stan. Je suis désolée de mon comportement de ces derniers temps, je dois être insupportable et je ne sais pas comment tu fais pour me supporter, mais c'est pour ça que je t'aime. Avec toi, je veux fonder une famille ... » lui dit - elle. Bon, ce n'était pas l'annonce tant espérée d'une bébé, mais c'était une chose qui lui fit tout de même plaisir : une déclaration, et pas un simple " je t'aime " mais aussi des excuses sur le comportement que Jace avait eu ses derniers temps et une promesse de rester à ses côtés pour fonder une famille. Il ne savait pas exactement pourquoi elle s'était mise à parler de famille, ou alors, c'était peut être son sourire béat qui avait trahit l'idée que Stan avait en tête. Il lui répondit, en déposant un doux baiser sur ses lèvres : « Je t'aime, Heaven. » Il lui sourit puis se leva pour se diriger vers la bibliothèque en bois foncé qui contenant tous ses DVDs. Il la parcourra des yeux afin de trouver ce qu'il chercher et attrapa le DVD convoité : « Alors, on va regarder " Chantons Sous La Pluie " ! A moins que tu préfères qu'on monte » dit il en se déhanchant. Il se trouva si ridicule qu'il se cacha le visage de honte en riant : « Ouais ... Je maîtrise pas encore le déhanché de Shakira ... Oublies ce que tu viens de voir. » Il fit volte face et s'accroupit pour allumer l'écran plat. Il lança le démarrage du lecteur DVD et une fois celui ci allumé, il pressa le bouton " Play " et glissa le DVD du film dont il avait posé le boîtier vide sur la table. Il prit la télécommande qui était placée sur le téléviseur et posa sur la table basse. Stan se dirigea ensuite vers le petit fauteuil en cuir noir et attrapa le plaid en cachemire brun qui était posé dessus. Il avait prit l'habitude de dormir torse nu, et lorsque la météo n'était pas bonne, il se réchauffait toujours avec une couverture qu'on pouvait trouvé sur les fauteuils. Il alla ensuite rejoindre Jace et s'allongea, en ouvrant grand les bras pour qu'elle puisse venir s'y blottir. Il était content qu'elle se soit excusée, le malaise était passé, maintenant, il était avec elle, en sécurité. Il pouvait sentir son odeur et ses cheveux soyeux sur son torse nu, et il ne pût s'empêcher de demander : « Si tu avais un problème ... N'importe lequel ... Tu me le dirais, n'est ce pas ? » Il jugeait bon d'être au courant des choses qui en valent la peine, il ne cachait absolument rien à Jace, il voulait que ce soit réciproque ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace H. Evans
admin ma dose d'héroïne, c'est lui.
avatar

Nombre de messages : 346
Localisation : Dans tes bras
degré de peur :
45 / 10045 / 100

Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 19/12/2008

me& only me
Song: Thirteen Senses - Into the fire (l)
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Sam 27 Déc - 23:57

    Stan ne parut pas si joyeux que ça après l'annonce de Jace, il devait sûrement s'attendre à quelque chose de plus grand mais embrassa quand même Jace, tout en lui glissant un petit Je t'aime à l'oreille. Il se leva chercher un DVD, tout en imitant un petit déhanché, qui fit tout de même sourire sa belle jusqu'aux oreilles. Il avoua quand même qu'il ne maîtrisait pas le déhanché de Shakira, et qu'il fallait que Jace oublie ce qu'elle venait de voir. « Ouais, je crois aussi pour le bien-être de mes yeux. » répondit-elle, tout en rigolant. Stan choisit un film, le mit puis se posa sur le canapé où il se posa. Il ouvrit ses bras, et enveloppa Jace avec. Ils étaient bien là, tous les deux. Soudain, Stan lui demanda si elle lui dirait toujours tout, et si elle n'avait aucun problème. A ce moment précis, Jace se dit qu'elle devait lui dire. Après, elle serait beaucoup plus soulagée &même si les conséquences pouvaient être grave, elle voulait être sincère avec lui, il ne méritait pas tout ça.

    Elle se mit assise, face à lui, et prenant une grande inspiration, elle dit : « Voilà, huum, ça fait plusieurs semaines que je veux te le dire mais j'ai jamais trouvé le bon moment, ni le bon endroit ... Toute cette histoire me rend folle, sache le & une seconde ne se passe sans que je me sente coupable et terriblement mal. Alors, voilà, j'ai rencontré un garçon : Devan Matthews. Il a 20 ans, et travaille dans la boîte de nuit Night Club, et ... il me plaît. Je, je veux pas être avec lui, c'est toi que j'aime mais entre lui& moi, je sais pas ... c'est de l'attirance physique, c'est que ça, mais ça me met à l'aise tout le temps, et il veut que je parte avec lui mais... j'peux pas, tu es là. » avant de respirer un grand coup. Le visage de Stan se décomposa rapidement, il lâcha le bras de Jace& fronça un peu les sourcils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yale-u.1fr1.net
Stanley Porter
    one way or another; i'm gonna find ya' suck*r

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 24
degré de peur :
35 / 10035 / 100

Célébrité : CMM
Date d'inscription : 22/12/2008

me& only me
Song: Oasis ; Wonderwall
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Dim 28 Déc - 0:31


    « Voilà, huum, ça fait plusieurs semaines que je veux te le dire mais j'ai jamais trouvé le bon moment, ni le bon endroit ... Toute cette histoire me rend folle, sache le & une seconde ne se passe sans que je me sente coupable et terriblement mal. » De quoi est - ce qu'elle était en train de parler ? « Alors, voilà, j'ai rencontré un garçon : Devan Matthews. Il a 20 ans, et travaille dans la boîte de nuit Last Night, et ... il me plaît.» Un garçon ? Elle avait rencontré un autre homme ? Stan avait effacé le sourire joyeux qu’il affichait il y a quelques minutes . Jace avait rencontré un certain Devan qui lui plaisait, plus que son propre petit ami ? « Je, je veux pas être avec lui, c'est toi que j'aime mais entre lui& moi, je sais pas ... c'est de l'attirance physique, c'est que ça, mais ça me met à l'aise tout le temps, et il veut que je parte avec lui mais... j'peux pas, tu es là. » lui a t - elle. Il fronça les sourcils. Baissa la tête. Resta immobile durant quelques secondes. La releva comme si elle pesait des tonnes. Et finit par dire : « Tu … Tu ne peux pas partir avec lui parce que je suis là ? Qu’est ce que ça veut dire ? Tu as pensé à partir avec lui mais que moi, le méchant Stan, je suis un obstacle dans tes projets de fuite avec un inconnu ?» Tout ce qu’il venait d’entendre était tout ce qu’il redoutait. Il se leva et passa nerveusement une main dans ses cheveux. Il avait pensé à une grossesse, il avait pensé à des soucis avec quelqu’un qui harcelait Jace … Il avait pensé à tout. Mais pas à un autre homme. Tout était si parfait. Jace est la seule, pour lui. C’était si évident qu’il pensait que c’était forcement réciproque, mais apparemment, il s’était trompé. Lui, il ne se demandait même pas si une autre femme que Jace lui plaisait. Et Heaven, elle, avait carrément une attirance pour un autre homme que lui. Partir … Il lui avait demandé de partir. Vous demandez, vous, à une inconnue de s’enfuir avec vous ? Ils se connaissaient donc depuis longtemps, ça ne devait pas être la première fois qu’ils se voyaient … « Tu … est ce que tu as couché avec lui ? » Ces mots lui avaient écorché la bouche. Il priait intérieurement pour ne pas que ce soit le cas. Cette révélation allait obligatoirement conduire à une rupture, ce qui anéantirait Stan qui avait mit toute son énergie et tous ses espoirs dans le couple qu’il formait avec Jace. L’imaginer avec ce … ce Devan se touchant, lui donnait envie de vomir. Il aurait préféré rester dans l’ignorance. Ne pas savoir ce qui se passait derrière son dos. Ne pas savoir que celle qu’il considérait comme sa future femme voyait un autre homme. L’embrasser sans se douter qu’elle pensait à quelqu’un d’autre. Un cauchemar … Voilà ce qu’il était en train de vivre. Il était amoureux de Jace, comment avait – elle pût flirter ou aller plus loin avec ce Devan, sortit de nulle part ? Il secoua encore une fois vivement la tête et se retourna violemment pour regarder Heaven, attendant la réponse à la question qu’il avait posé plus tôt. Son corps battait très vite, la réponse de Jace allait changer tous ce qu'il avait construit. Juste avec cette réponse, sa vie n'aurait tout à coup soit plus aucun sens soit un sens plus différent. Dans le premier cas, il serait triste en permanence, remettant tous ces faits et gestes en question dans l'espoir de trouver ce qu'il avait fait de mal et qui avait poussé Jace vers l'infidélité. Dans le second cas, il quitterait la pièce, mettant un terme à cette soirée qui était censée être quelconque, aurait prit toutes ses affaires et serait venu se coucher dans le salon, seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace H. Evans
admin ma dose d'héroïne, c'est lui.
avatar

Nombre de messages : 346
Localisation : Dans tes bras
degré de peur :
45 / 10045 / 100

Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 19/12/2008

me& only me
Song: Thirteen Senses - Into the fire (l)
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Dim 28 Déc - 0:50

    La conversation prenait une tournure de cauchemar. Stanley la regardait avec l'air d'un homme dégouté, ce qui brisa le coeur de Jace à la seconde où elle le vit. Elle voulait pas de tout ça, elle voulait pas lui faire de mal, elle ne l'avait jamais voulu... Après s'être levé, il dit : « Tu … Tu ne peux pas partir avec lui parce que je suis là ? Qu’est ce que ça veut dire ? Tu as pensé à partir avec lui mais que moi, le méchant Stan, je suis un obstacle dans tes projets de fuite avec un inconnu ?». Toute déboussolée, Jace fronça les sourcils& lui répondit simplement : « Non. Non, c'est pas ça. Je ne peux pas partir avec lui car je t'aime, et que je ne veux pas te quitter sur un simple coup de tête pour un simple garçon. Dans l'histoire, c'est moi la méchante & j'en suis bien consciente... ». Elle aurait voulu mourir, partir sous terre, s'effacer de ce monde qui ne voulait plus d'elle.

    Elle ajouta encore, même si ça n'allait plus rien changer : « Je suis attirée par lui, Stan. Ce n'est que de l'attirance physique, merde. C'est toi que j'aime, c'est avec toi que je vois mon avenir ... Je sais pas pourquoi je me suis tournée vers lui, mais parfois, tu sais, j'aimerais partir loin & profiter simplement de la vie. Arrêter de travailler, arrêter de sortir, ne rien faire. Mais je sais que il y a ton restaurant, et je ne veux pas que tu crois que je te demande de faire un choix, ce qui n'est pas le cas c'est juste que ... Je suis tellement désolée, si tu savais. A ce moment-même, je me dégoute moi-même. » avant d'éclater en sanglots. Ce n'était pas des petites larmes, non, c'était une vraie déception. Elle n'arrivait plus à respirer correctement, elle ne voyait plus rien, détestant la fille qu'elle était devenue. Il la détestait, elle se détestait. Qu'est ce qu'elle avait fais ? Stan lui demanda si elle avait couché avec lui, comme si c'était la chose la plus importante. Jace se leva à son tour, et répondit simplement : « Non. On s'est juste embrassés, une ou deux fois, mais j'étais bourrée. Allez, hurle moi dessus, je le mérites.... Tu me mérites pas Stan, tu mérites beaucoup mieux que tout ça...».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yale-u.1fr1.net
Stanley Porter
    one way or another; i'm gonna find ya' suck*r

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 24
degré de peur :
35 / 10035 / 100

Célébrité : CMM
Date d'inscription : 22/12/2008

me& only me
Song: Oasis ; Wonderwall
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Dim 28 Déc - 1:22


    « Non. Non, c'est pas ça. Je ne peux pas partir avec lui car je t'aime, et que je ne veux pas te quitter sur un simple coup de tête pour un simple garçon. Dans l'histoire, c'est moi la méchante & j'en suis bien consciente... » Oui, elle était la méchante, c’était sûre, c’est elle qui venait de tout foutre par terre. « Je suis attirée par lui, Stan. Ce n'est que de l'attirance physique, merde. C'est toi que j'aime, c'est avec toi que je vois mon avenir ... Je sais pas pourquoi je me suis tournée vers lui, mais parfois, tu sais, j'aimerais partir loin & profiter simplement de la vie. Arrêter de travailler, arrêter de sortir, ne rien faire. Mais je sais que il y a ton restaurant, et je ne veux pas que tu crois que je te demande de faire un choix, ce qui n'est pas le cas c'est juste que ... Je suis tellement désolée, si tu savais. A ce moment-même, je me dégoute moi-même. » Okay, lorsque mademoiselle a besoin de faire un break, au lieu de faire comme une personne censée et de le dire, tout simplement, elle sautait sur le premier venu. Son restaurant n’était pas un obstacle, c’était quelque chose de très important dans sa vie, certes, mais cet établissement n’avait pas une aussi grande importante que Jace. Elle n’avait pas l’air de le comprendre. Elle était désolée, lui aussi, désolé de ne pas avoir su la garder auprès d’elle et désolé d’être un poids nommer stabilité. « Me demander de m’éloigner un moment du quotidien n’est pas me demander de faire un choix, Jace. Tu mélanges tout …» Pour lui, elle se cherchait une excuse pour qu’il pardonne son geste, et toutes ces choses y comprit le restaurant étaient juste un prétexte. Elle était dégoûtée d’elle-même, et son visage était plein de larmes. C’était la culpabilité qui était la cause de ses larmes, mais c’était la trahison qui avait heurté Stan de plein fouet. « Non. On s'est juste embrassés, une ou deux fois, mais j'étais bourrée. Allez, hurle moi dessus, je le mérites.... Tu me mérites pas Stan, tu mérites beaucoup mieux que tout ça...» Juste embrassé. Juste embrassé. Juste embrassé. Cette phrase résonnait dans sa tête. « Tu l’as JUSTE embrassé … » Il recula brutalement manquant de trébucher sur la table basse. Il avait juste envie de monter, faire son sac, sortir de la maison et prendre sa voiture pour aller passer la nuit ailleurs. Pour lui, le baiser était déjà l’infidélité. Jace l’avait profondément déçu. Il l’a considérait comme la femme de sa vie, sa future épouse, la future mère de ses enfants et ne se doutait pas qu’elle était le genre de fille à embrasser à un autre garçon. De plus, elle soutenait le fait qu’elle ne ressentait juste une simple attirance physique. Comme si le fait qu’elle n’était pas amoureuse de cet homme, qu’elle le trouvait seulement à son goût, était censé le rassurer. Il la fixait, immobile. Seul les sanglots de Jace et la bande son de Chantons Sous La Pluie résonnait dans la pièce. Il ne se doutait pas une seconde qu’il perdrait la femme de sa vie en regardant ce film. A partir de cet instant, plus rien ne serait comme avant. Elle avait trahit sa confiance, et à part en la séquestrant, il ne pourrait plût la laisser en se disant, comme il la toujours fait, que c’était le seul homme à occuper ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace H. Evans
admin ma dose d'héroïne, c'est lui.
avatar

Nombre de messages : 346
Localisation : Dans tes bras
degré de peur :
45 / 10045 / 100

Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 19/12/2008

me& only me
Song: Thirteen Senses - Into the fire (l)
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Dim 28 Déc - 13:32

    Jace savait, qu'en lui avouant tout, elle briserait tout. Mais malgré toute la tristesse qui l'envahissait, elle était soulagée. Soulagée de ne plus avoir mal en voyant Stan, soulagée d'avoir tout dit, même si Stan ne pouvait pas comprendre. Peut-être n'avaient-ils pas la même vision de la vie? Jace n'aurait pas rompu avec Stan pour un baiser, mais lui en aurait énormément voulu, mais elle n'allait pas le lui reprocher ça ; il faisait ce qu'il pensait juste, et c'était totalement en son droit. Leur histoire était terminée, &personne n'aurait rien pu faire pour le changer. Les pleurs s'arrêtèrent, de toute façon cela ne servait à rien de pleurer, jamais Stan ne pourrait lui pardonner. Lorsque Jace lui dit qu'ils s'étaient juste embrassés, Stan parut ahuri et insista bien sur le ' juste embrassés '. Jace se leva à son tour et dit : « Et bien par rapport au fait de coucher ensemble, embrasser paraît petit, non ? ».

    Jace était aventurière, froide, menteuse, manipulatrice, compliquée, lunatique, et ne pouvait pas se stabiliser. Avant Stanley Porter, elle était comme ça. Elle enchaînait les relations d'un soir et partait en courant dès qu'elle entendait parler de sérieux. Stan est arrivé, et a rompu tous ses principes. Avec lui, elle a complètement changé de personnalité, et elle est devenue une femme plus mûre, et plus sage. Devan a réveillé l'ancienne Jace, et malgré elle, elle s'est laissé tenter par ses vieux principes : s'amuser, profiter. Jace n'était pas prête pour se marier, et encore moins avoir des enfants ... Mais un jour, elle se réveillera un matin et voudra de tout ça, seulement ce jour n'était pas encore arrivé. De plus, toute cette histoire la refroidie quelque peu, un baiser et tout fout le camp. Redoutant la réponse, Jace demanda : « Qu'est ce qu'on va devenir ? ». Le futur, Jace ne préférait même pas y penser. Elle n'arriverait à rien sans Stan, elle avait perdu sa grande fierté : son couple. Qui viendrait la chercher au travail ? Qui s'inquièterait pour elle ? Elle avait perdu cette personne, elle en était certaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yale-u.1fr1.net
Stanley Porter
    one way or another; i'm gonna find ya' suck*r

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 24
degré de peur :
35 / 10035 / 100

Célébrité : CMM
Date d'inscription : 22/12/2008

me& only me
Song: Oasis ; Wonderwall
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Dim 28 Déc - 16:41


    « Et bien par rapport au fait de coucher ensemble, embrasser paraît petit, non ? » Il ne pouvait pas en croire ses oreilles. Elle osait dire que s’embrasser était moins grave que de faire l’amour. Mais la première chose entraînait la seconde, non ? Hors de lui, il se mit à hurler : « Tu peux pas dire ça, Jace ! Je t’aime, d’accord. Mais je peux pas laisser passer ça, ce simple baiser. Tu … C’est trahir la grande confiance que j’avais en toi, c’est franchir une ligne que je n’aurais jamais pensé violé … Je peux pas pardonner ça venant de toi … C’est peut être … exagéré mais je … je peux pas. J’ai travaillé comme un dingue, ces derniers temps, pour ne pas avoir à demander de l’argent à mes parents, pour ne pas que tu crois que je suis incapable de m’occuper de toi, je me suis inquiété durant des heures parce que j’avais peur que tu disparaisse comme cette fille qui a été tuée, tu as tout détruit. Je peux pas pardonner ça … Désolé …» Il avait la gorge en feu et ses yeux le piquait. Il était au bord des larmes et sa voix tremblotait. Il avait l’impression d’être face à une inconnue. Il croyait qu’Heaven était la femme qui le connaissait le mieux, car lui, jusqu’à présent, à toujours été l’homme qui savait ce qui lui faisait plaisir et qui anticipait ses colères et ses joies. Il pensait qu’elle saurait qu’embrasser un autre homme mettrait un terme à leur histoire, mais ce n’était pas le cas, pour elle, ce n’était rien, c’était JUSTE un baiser, deux lèvres qui se sont touchées, rien de plus. Mais Stan ne l’entendait pas de cette oreille. « Qu'est ce qu'on va devenir ? » Oh, c’était simple, évident, prévisible : « Oh … Qu’est ce qu’on va devenir ? Oui, qu’est ce qu’on va devenir, Jace ?» Il se mit à rire nerveusement : « Plus rien … Nous ne sommes plus rien. Je … Je vais monter à l’étage et faire mon sac, prendre ce qu’il me faut pour la nuit. Je vais prendre mes clés et aller dormir ailleurs, je ne sais pas où, mais ailleurs. Et demain matin, quand je rentrerai, je veux que tu sois partit. Tu comprends ?! Je veux que tu sois partit de chez moi ! » Il haussait le ton au fur et à mesure des mots qu’il prononçaient. Il avait envie de faire tout le contraire de ce qu’il avait dit, de monter faire le sac de Jace en balançait ses affaires avec violence, de tout lui balancer en pleine figure et de la foutre dehors. Mais ce n’était pas parce qu’il était un homme trompé qu’il allait devenir un enfoiré. Il quitta la pièce et monta lentement les escaliers, entra dans la chambre qui sentait la vanille, sortit un sac de sport de sous le grand lit qu’il partageait avec Jace depuis longtemps, ouvrit son dressing et attrapa des fringues sans même se demander si les couleurs allaient ensemble. Chaussettes, sous vêtements propres, brosse à dent, crème hydratante. Il descendit. Sans dire un mot. Se dirigea vers la cuisine. Ouvrit un des placards. Attrapa une bouteille de rhum. Une bouteille qu’il utilisait pour faire des crêpes. Pathétique. Il se dirigea vers le salon. Mit ses chaussures. Glissa son téléphone portable dans sa poche. Et dans le silence le plus lourd qu’il n’est jamais connu, quitta la villa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace H. Evans
admin ma dose d'héroïne, c'est lui.
avatar

Nombre de messages : 346
Localisation : Dans tes bras
degré de peur :
45 / 10045 / 100

Célébrité : Sophia Bush
Date d'inscription : 19/12/2008

me& only me
Song: Thirteen Senses - Into the fire (l)
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Dim 28 Déc - 16:51

    Topic terminé, non ?
    Donc, après Jace aurait quitté la maison & elle irait skouater quelque part xD
    & donc, à présent, ce n'est plus que ta villa...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yale-u.1fr1.net
Stanley Porter
    one way or another; i'm gonna find ya' suck*r

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 24
degré de peur :
35 / 10035 / 100

Célébrité : CMM
Date d'inscription : 22/12/2008

me& only me
Song: Oasis ; Wonderwall
relations&you:

MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   Dim 28 Déc - 16:55

    T'as tout compris :*258147*:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: home , sweet home » jace - TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
home , sweet home » jace - TERMINE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: APPUIE SUR LA SONNETTE :: Archives-
Sauter vers: